Egalité des sexes : Maurice classé 31e par la Banque Mondiale

La Banque Mondiale vient de dévoiler son classement des pays ayant fait de la promotion de l’égalité des sexes, une priorité nationale. Dans ce classement, l’île Maurice occupe la 31e place dans le classement général. Une bonne nouvelle pour les autorités Mauriciennes et la nation toute entière.

Cela ne fait l’ombre d’aucun doute, l’île Maurice est désormais comptée parmi les pays où l’égalité des sexes est une réalité immuable. Le pays occupe désormais la 31e place devant les Etats-Unis, la Nouvelle-Zélande…et plein d’autres pays africains. Maurice a engrangé en 2018, 16.88 points supplémentaires à la Women, Business and Law. Il s’agit d’une avancée remarquable qui donne un total de points de 91.88 points pour une 31e place partagée avec l’Allemagne, Malte et enfin le Kosovo.

Il faut noter que ce classement est le fruit des multiples réformes légales entreprises par l’Etat Mauricien. Il s’agit notamment des lois sur le harcèlement sexuel dont sont victimes les femmes en entreprises. Vous avez la loi sur l’interdiction de licenciement des femmes en gestation, la loi sur l’égalité de rémunération (2013), l’augmentation du temps des congés de maternité pour 14 semaines pratiquement (2015).

Ces réformes font de l’île Maurice, un pays du monde où les femmes ont acquis une certaine autonomie dans le domaine de l’emploi féminin et de l’entrepreneuriat.

Le classement de la Banque Mondiale place l’île Maurice en tête du continent africain en matière de promotion de l’égalité des sexes. Le pays est passé devant l’Afrique du Sud, ainsi que d’autres pays comme la Zambie, le Malawi, le Cameroun et bien plus encore. Une position de leader en la matière de lutte contre la discrimination des femmes.

L’île Maurice compte maintenir le cap et entend poursuivre des réformes afin de façonner une société égalitaire et équitable en matière de représentativité des femmes et des groupes marginalisés.